NEWS

Web : pourquoi miser sur le contenu ?

web-contenu

L’éditorial a un poids stratégique dans le référencement web. Comme l’a progressivement introduit l’algorithme Google Panda dès août 2011, les moteurs de recherche privilégient désormais les contenus « originaux, uniques et de qualité ». Quels types de contenus permettent de gagner en notoriété sur le web ? 

 

Les Internautes plébiscitent les contenus de fond

Selon une étude IPSOS réalisée par ADC en mars 2012, 59% des Internautes achèteraient plus de produits et services de la marque si le site proposait un contenu de fond. Cette enquête souligne par ailleurs l’intérêt des Internautes pour les sites de marques. Neuf internautes sur dix les consultent, et ils ont majoritairement « confiance en la fiabilité des informations fournies » (63% des personnes interrogées).

Alors qu’ils estiment que les sites peuvent être « une source d’informations sérieuse sur un secteur donné » (71%), leurs attentes évoluent vers moins d’informations pratiques et plus de contenus de fond. 84% d’entre eux aimeraient consulter des interviews ou avis d’experts indépendants, non associés à la marque. Dossiers thématiques, reportages et témoignages ont donc de beaux jours devant eux !
 

Différenciation, fidélisation, story telling : potentiels pour une marque

Que peut espérer une marque d’un contenu de qualité ?
Raconter son histoire
Valoriser ses produits
via des formats écrits, photos et vidéos
Améliorer son référencement naturel et sa notoriété web
Se différencier par rapport à ses concurrents
Fidéliser ses clients et initier des interactions sociales.
 

Concilier lisibilité et visibilité du contenu

L’enjeu est de concilier la lisibilité du contenu par l’Internaute et sa visibilité par les moteurs de recherche, afin d’optimiser son référencement naturel. 

Le rédacteur web doit en fait se mettre dans la peau de l’Internaute pour produire un contenu éditorial facile à explorer, à comprendre et à retenir. Sur le Web, les internautes ne lisent pas, ils scannent ! Il faut ainsi prendre en compte le balayage visuel et la lecture sélective dans l’écriture et la mise en forme de l’article.

Pour produire un contenu efficace, le rédacteur web doit aussi comprendre le fonctionnement de Google et des autres moteurs de recherche. Ces derniers traitent le lexique, les groupes de mots, la syntaxe et bannissent les contenus dupliqués. Une bonne lisibilité permet ainsi une bonne visibilité !
 

Le « rich media », complément de l’écrit

Ce contenu web peut être écrit, mais aussi photo ou vidéo. Comme le montre le développement de sites de partages de vidéos (Youtube ou Dailymotion) ou de photos (Flickr, Picasa, Facebook), le « rich media » est en plein boom !  Créé en février 2005, Youtube s’est rapidement imposé comme un géant du web. En juillet 2006, pour la première fois, une vidéo dépasse le million de vues, depuis, les records se succèdent. En décembre 2012, Youtube comptait 800 millions d’utilisateurs et plus de 72 heures de vidéo mises en ligne chaque minute (source). Toutefois sans mots clés ou texte descriptif, les robots des moteurs de recherche ignorent les photos ou vidéos.  L’écrit est loin de vivre ses dernières heures !